don d'organes, y avez vous pensé ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

don d'organes, y avez vous pensé ?

Message par Admin le Mar 21 Aoû - 23:50

Est-ce que si on prend une carte de donneurs d'organe, on ne va pas finir dans une fac de médecine avec de jeunes crétins qui s'amusent avec notre dépouille ou alors en expérience scientifique, dans un bois, en train de se décomposer pour une étude ?

Si donneur d'organe, ca veut juste dire, on prend l'organe dont on a besoin et on rend le corps à la famille, c'est ok pour moi.

On se renseigne où et comment on obtient cette carte ? Faut faire des analyses particulières ?

Voila autant de questions que je me posais avant de lire ce qu'il y a en dessous et je viens de remplir le formulaire pour obtenir ma carte de donneur aujourd'hui même, il ne me reste plus qu'à informer mes proches de ma décision.

_________________________________________________________

MAJ : Quelques éléments d'informations ci-dessous :
(trouvé sur le site de l'ADOT, Association pour le Don d'Organes et de Tissus humains)

Pour obtenir sa carte de donneur d'organes, il faut remplir ce formulaire.

Vous trouverez également des informations sur le don de sang pour obtenir une carte de donneur de sang. En effet, en cas d'accident, il peut être vitale d'avoir une carte de donneur de sang (définitive) qui indique votre groupe et votre rhésus.

D'autres informations sur le don de sang.

_________________________________________________________

Informations concernant le don d'organes

Chacun peut-il être donneur ?

Tout sujet en état de mort encéphalique, malgré tous les efforts des médecins pour le sauver, doit être considéré comme un donneur potentiel.

Cependant, il existe des contre-indications absolues au prélèvement de tout organe (infections sévères, cancers...). Il existe par ailleurs des contre-indications propres à certains organes.

En pratique, la qualité fonctionnelle du greffon dépend en grande partie des conditions dans laquelle survient la mort. Un organe dont la fonction est douteuse sera refusé.

Il n'y a pas de limite d'âge légale, cela dépend des organes concernés. Le critère retenu est la qualité des organes prélevables. C'est l'état physiologique du donneur et les circonstances de sa mort qui en décident.

Comment puis-je faire connaître ma position vis à vis du Don d'Organes ?

Si je refuse tout prélèvement d'organe le jour de mon décès, j'ai la possibilité de m'inscrire sur le Registre Nationale des Refus, auprès de l'Agence de la biomédecine (voir rubrique "Lois", sous-rubrique "Organismes"). J'aurai dès lors l'assurance de ne pas être prélevé.


Si au contraire je suis résolument POUR le Don d'Organes, je dois :

- le signaler à mes proches, afin que ceux-ci puissent témoigner de ma volonté,
- mieux, porter sur moi une carte de donneur d'organes. Celle-ci n'est pas obligatoire mais facilite grandement le don. Elle me permet d'affirmer ma position et signifie que "j'accepte que le jour de mon décès, si les circonstances le permettent, on me prélève des organes pour greffer à des malades en attente".
- je peux mentionner à mes proches ma volonté d'exclure du prélèvement un ou des organes particuliers.

Il n'y a pas d'âge minimum pour prendre sa carte de donneur : même un mineur peut affirmer ainsi sa position. Il faut simplement savoir qu'en cas de décès (idem pour un majeur faisant l'objet d'une mesure de protection légale), le prélèvement ne peut avoir lieu qu'avec l'accord des parents. L'expérience prouve que de connaître la position de leur enfant facilite le choix des parents.

Qu'est-ce que la mort encéphalique (cérébrale) ?

C'est l'arrêt de toute activité cérébrale. Cet état est irréversible. La certitude de la mort est incontestable, confirmée par des examens médicaux spécialisés.

En état de mort encéphalique, les grandes fonctions de l'organisme doivent être maintenues par une circulation sanguine et une assistance ventilatoire et un maintien du corps à température pour une bonne conservation des organes.

Tous les greffons conviennent-ils ?

Le greffon est l'organe ou le tissu que l'on greffe.

A l'exception du rein, l'organe doit être de même volume ou légèrement inférieur (poumon) que celui qui est à remplacer, en bon état fonctionnel et le plus compatible possible au plan immunologique.

Un greffon qui convient est aussi un greffon géographiquement disponible, c'est-à-dire que le transport et les conditions matérielles de mise en œuvre permettent de le faire parvenir là où se trouve le receveur dans des limites de temps compatibles avec la durée de survie du greffon (ischémie froide). Elle varie selon l'organe.

A qui va le don ?

Le don est strictement ANONYME. Tous les individus ont des chances égales quant à l'attribution des greffons. Quand un organe est disponible, il est attribué selon des règles strictes dont l'Agence de la biomédecine est garante.

Peut-on vendre un organe ?

NON. Le don est un acte bénévole. Il ne peut faire l'objet d'aucune compensation, financière ou autre.

Pour le receveur, l'organe transplanté est GRATUIT. Les soins reçus pendant l'hospitalisation du donneur avant son décès sont pris en charge par l'organisme social dont il dépend.

La loi Bioéthique prévoit de très lourdes sanctions dans le cas où ces règles ne seraient pas respectées.

Est-ce que le Don d'Organes et le don du corps à la science sont la même chose ?

NON. Le Don d'Organes est un don pour la vie. Bien que la personne soit décédée, ses organes sont maintenus en état de fonctionner. Après prélèvement(s) l'aspect extérieur du corps fait l'objet des plus grands soins de la part des médecins, avant la restitution à la famille pour le rite funéraire de chacun.

"Léguer son corps à la science", c'est donner l'ensemble de son corps, après la mort, pour les besoins d' une faculté de médecine. Le corps ne sera pas restitué à la famille. Ce type de don est payant par le donateur (frais de transport et de conservation du corps). Il doit s'adresser au Laboratoire d'anatomie d'un CHU ou à la faculté de médecine la plus proche.

Qui prélève ? Où prélève-t-on ?

Le prélèvement est effectué par une équipe médico-chirurgicale spécialisée d'un hôpital ayant obtenu l'agrément.

Le prélèvement est obligatoirement pratiqué dans un hôpital habilité par le ministère de la santé et le préfet du département.

Si le sujet en état de mort encéphalique se trouve dans un hôpital non habilité, le transfert vers un hôpital préleveur est indispensable. Le transfert est obligatoirement médicalisé (ex. Samu).

Une fois le(s) prélèvement(s) effectué(s), le corps est ramené dans son hôpital d'origine, sans frais supplémentaire pour la famille du donneur.

On prélève chez le même donneur un ou plusieurs organes selon leur état et les besoins.

Comment conserver et transporter le greffon ?

En France, tous les organes prélevés sont conservés par le froid dans des liquides de conservation.

Le transport est effectué au plus vite (véhicule automobile, T.G.V., avion, hélicoptère...). La durée de conservation, variable selon les organes, n'excède pas quelques heures.

Qui paie le prélèvement ?

Le donneur en état de mort encéphalique est pris en charge par la Sécurité Sociale. Seuls sont dus les soins reçus pendant l'hospitalisation du donneur avant son décès.

Le transport d'un hôpital non préleveur à un hôpital préleveur est pris en charge par l'organisme de couverture sociale du receveur ; il en est de même de l'hospitalisation en réanimation et des examens pratiqués.

Les frais des prélèvements sont facturés aux hôpitaux qui ont transplanté.

Pour la famille du donneur, le prélèvement n'entraîne aucun frais lié à cette intervention. Par contre, le corps une fois rendu à la famille, celle-ci supportera les frais d'obsèques identiques, qu'il y ait eu prélèvement ou non.

Comment le receveur est-il sélectionné ?

C'est l'Agence de la biomédecine qui dispose des critères, attribue les greffons et à ce titre gère la liste nationale des patients en attente de greffe.

Le mode de sélection dépend, selon l'organe, des règles de priorité fondées sur des critères exclusivement médicaux, géographiques, et du temps de conservation du greffon qui est différent suivant l'organe concerné.

Peut-on être greffé plusieurs fois ?

C'est possible mais on est alors limité par la résistance naturelle du corps humain aux interventions répétées. L'organisme a déjà fabriqué des anticorps dirigés vers l'organe greffé considéré comme étranger ( on dit du malade qu'il est "hyperimmunisé").

Qui greffe ?

La greffe est effectuée dans le service spécialisé d'un hôpital habilité aux transplantations, par une équipe rompue à ce type d'interventions. Les greffes d'organes ne peuvent se dérouler que dans le secteur public. Les greffes de tissus sont possibles dans le secteur privé ou public.

Quelles sont les complications possibles d'une greffe ?

Les complications possibles sont essentiellement de deux sortes :

- le rejet : la greffe n'est pas tolérée par le receveur.
- l'infection : en luttant contre le rejet, on diminue les capacités de défense de l'organisme contre les bactéries, virus et parasites rendant le patient plus vulnérable (immuno-déprimé).
Des agents, comme le CMV (cytomégalo virus) présent de façon anodine chez une grande partie de la population, sont actifs chez un sujet immuno-déprimé.

Les traitements anti-rejet

La contrainte principale est liée à la nécessité de poursuivre le traitement immunosuppresseur (médicament anti-rejet) à vie. Cela impose une surveillance régulière.

"La greffe est souvent vécue comme une seconde naissance" reprise d'une activité professionnelle ou d'une scolarité normale, exercice de presque tous les sports.

Quelle est la position des différentes religions ?

La plupart des courants religieux sont favorables au Don d'Organes : le catholicisme, le protestantisme, l'islam, le judaïsme,une des grandes familles du bouddhisme.

Néanmoins, il faut noter l'opposition de l'hindouisme et du shintoïsme.

Que l'on ait une conviction religieuse ou non n'influe évidemment pas sur les notions de fraternité, d'amour, de dignité, de respect. Les prélèvements et transplantations d'organes ne posent pas de problèmes particuliers, ils incitent cependant à une profonde réflexion.

Pour obtenir sa carte de donneur d'organes, il faut remplir ce formulaire.

___________________________________________________


Informations concernant le don de sang

J’ai donné une première fois mon sang. Quand recevrais-je ma carte de donneur de sang ?

En règle générale, lors du premier don, la carte de donneur de sang qui est une carte provisoire, n’est pas adressée aux donneurs. Effet, il est indispensable d’effectuer deux contrôles successifs pour certifier l’exactitude de votre groupe sanguin. En cas d’accident ou d’urgence qui nécessiterait une transfusion sanguine immédiatement, les données portées sur votre carte provisoire ne pourraient être utilisées par les services de soins. Dans cas, vous seriez transfusés en globules rouges en O négatif.

Par contre dès que vous avez reçu votre carte définitif après votre deuxième don, il est impératif de détruire votre carte provisoire afin que les services de soins soient certains de l’exactitude de la connaissance de votre groupe sanguin. Il est fortement recommandé d’y apposer votre photo d’identité. Elle représente le seul moyen d’identification en cas d’accident.


Sur ma carte de donneur de sang apparaît mon groupe sanguin dans le système ABO et mon rhésus. Que signifie les lettres D, C, c, E, e, K ?

Le sang est un composant très complexe. Tout le monde connaît son groupe A, B, AB ou O et son rhésus qui peut être positif ou négatif. En réalité il existe 23 autres groupes dont ceux que vous mentionnés. Une personne qui est régulièrement transfusée, reçoit en réalité un corps étranger. Afin qu’elle ne développe qu’un minimum d’anti-corps, le transfuseur devra s’assurer que les produits sanguins qui lui seront délivrés soient le plus compatible possible. Nous dirons qu’ils ont le même phénotype.


Si je refuse de signer le document lors de l'entretien médical, puis-je donner quand même donner mon sang ?

Le médecin ne pourra malheureusement pas vous accueillir au don du sang si vous ne signez pas. Il serait alors en irrégularité avec la loi française. Sans cette signature, vous ne donnez pas, entre autre, votre consentement éclairé pour la poursuite du processus du don.
avatar
Admin
Vieux Routard
Vieux Routard

Messages : 1626
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 32
Localisation : saint florent sur cher

http://motardsducher.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: don d'organes, y avez vous pensé ?

Message par Djeyyy le Ven 9 Nov - 15:42

Très instructif tout ça!
merci pour les infos!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Djeyyy
Routard
Routard

Messages : 570
Date d'inscription : 28/08/2012
Age : 33
Localisation : Saint Germain du Puy

Revenir en haut Aller en bas

Re: don d'organes, y avez vous pensé ?

Message par lakukumomaskis le Ven 28 Mar - 13:36

Perso j'ai toujours ma carte de donneur sur moi ...
Et ma famille est au courant et sais ce qu'il faut faire au cas ou ... affraid

_________________
Very Happy
ER6F de 03/2010 à 01/2011 => 12500 km
CBF1000 de 01/2011 à 11/2013 => 30 000 km
NORGE GT 8V de 05/02/2014 à ...
avatar
lakukumomaskis
Apprenti Rider
Apprenti Rider

Messages : 148
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 48
Localisation : Cher nord ... Vailly sur Sauldre

Revenir en haut Aller en bas

Re: don d'organes, y avez vous pensé ?

Message par catgut le Mar 22 Juil - 13:23

il y a aussi le don de moelle osseuse. Quand on est inscrit parmi les donneurs, il faut s'attendre à être appelé en "urgence", c'est-à-dire pour dans les trois-quatre jours parfois, donc il vaut mieux prévenir l'employeur.

catgut
Jeune Permis
Jeune Permis

Messages : 21
Date d'inscription : 07/06/2014
Age : 50
Localisation : morbihan

Revenir en haut Aller en bas

Re: don d'organes, y avez vous pensé ?

Message par corentin le Mar 22 Juil - 18:30

je vais amener une précision dans tes propos catgut,

je me suis inscrit sur cette liste lors de mon dernier don du sang, on m'as expliqué qu'en effet je pouvais etre appeler un jour ( en gros, la lotterie), si je suis compatible avec quelqu'un qui a besoin de ma moelle, je ne donnerais qu'a lui, une fois voir deux ( si après y'en a encore besoin).
si jamais dans ma famille, j'ai besoin de faire un don, je suis rayer de la liste nationnal, la famille est prioritaire.

cependant, un don de moelle osseuse se prépare en un peu plus de temps que 3-4j, en effet, le prélèvement se fais sous anesthésie general, donc deja, faut que l’hôpital preleveur soit dispo.
de plus, des test sanguin sont effectué afin de s'assurer de la compatibilité.

de plus, le recevoir doit être en aplasie ( destruction des défenses immunitaires et de sa moelle osseuse), sa met un peu de temps a être mis en place, donc sa laisse du temps au donneur de s’organiser, sa peux même se faire 3 semaines 1 mois après l'appel.
avatar
corentin
Apprenti Rider
Apprenti Rider

Messages : 142
Date d'inscription : 10/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: don d'organes, y avez vous pensé ?

Message par catgut le Jeu 24 Juil - 11:43

je ne savais pas cette histoire de priorité pour la famille.
il m'est déjà arrivé de faire les tests complémentaires pour confirmer ma compatibilité avec un receveur, et ce dont je me souviens, c'est qu'après ça j'étais susceptible d'être appelée dès la semaine suivante.
ce que je voulais dire surtout, c'est qu'il faut prévenir son employeur quand on s'inscrit, parce qu'on est amené à s'absenter plusieurs jours ; dans mon cas en plus, je fais un travail très physique, alors j'en avais parlé avec mon boss.

catgut
Jeune Permis
Jeune Permis

Messages : 21
Date d'inscription : 07/06/2014
Age : 50
Localisation : morbihan

Revenir en haut Aller en bas

Re: don d'organes, y avez vous pensé ?

Message par catgut le Jeu 24 Juil - 12:18

je sais pas pourquoi j'ai gardé ce souvenir d'urgence, ça doit être sans doute parce que moi je n'avais pas bcp de tmps (comme par hasard, ça c'était produit en pleine saison, au moment où on bosse 10-12/j et où il aurait fallu que je "largue" mon boss avec tout le travail à faire...)

catgut
Jeune Permis
Jeune Permis

Messages : 21
Date d'inscription : 07/06/2014
Age : 50
Localisation : morbihan

Revenir en haut Aller en bas

Re: don d'organes, y avez vous pensé ?

Message par motard_18 le Mar 9 Sep - 15:44

lakukumomaskis a écrit:Perso j'ai toujours ma carte de donneur sur moi ...
Et ma famille est au courant et sais ce qu'il faut faire au cas ou ... affraid

tout pareil !!!!!!

autant que ça serve car je n'en aurai plus besoin ou j'irai .... lol!
avatar
motard_18
Jeune Permis
Jeune Permis

Messages : 20
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 46
Localisation : au nord de Bourges

Revenir en haut Aller en bas

Re: don d'organes, y avez vous pensé ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum